VTEM SlideshowVTEM SlideshowVTEM SlideshowVTEM SlideshowVTEM SlideshowVTEM SlideshowVTEM Slideshow

Toute l'actualité

Diversification des sources d’énergie dans l’agriculture : Des acteurs réfléchissent sur la valorisation énergétique de la balle de riz et du typha

Diversification des sources d’énergie dans l’agriculture : Des acteurs réfléchissent sur la valorisation énergétique de la balle de riz et du typhaAu Sénégal, la réflexion est menée en vue d’une valorisation de la balle de riz et du typha en source d’énergie.Les acteurs du monde rural sénégalais veulent apporter leur contribution dans la valorisation des énergies renouvelables dans l’agriculture. Ils ont profité d’un atelier organisé par l’Institut mondial pour la croissance verte (Global green growth institue) pour discuter de la possibilité de transformer certains sous-produits agricoles en source d’énergie dans la chaîne de valeur. Il s’agit, entre autres, de la balle de riz et du typha. 

Lire la suite

SAINT-LOUIS : Experts et chercheurs planchent sur l' utilisation des OGM dans l' agriculture
 
Saint-Louis, 16 juil (APS) - Les chercheurs de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) et des acteurs de l’enseignement et de la recherche venus des différentes régions ont partagé, lundi à Saint-Louis, leurs expériences sur les avantages et les inconvénients des organismes génétiquement modifiés (OGM), a constaté l’APS.
Ces enseignants-chercheurs ont essayé d’identifier les avantages, inconvénients et limites de l’utilisation des OGM au Sénégal.
Le Dg de l’Isra sur la reconstitution du Capital semencier : « Le Sénégal peut atteindre 2 millions de tonnes d’arachide... »

 L’Isra est dans une dynamique d’une nouvelle carte variétale sur l’arachide. Elle lui permettra de contribuer efficacement à l’atteinte d’un objectif de production nationale de 2 millions de tonnes d’arachide, a déclaré, hier, à Saint-Louis, le directeur général de l’Institut sénégalais de recherches agricoles, Dr Alioune Fall. M. Fall s’est réjoui des performances agricoles obtenues par le gouvernement dans la mise en œuvre du Pse, du Pracas et du Pnar. Des performances qui ont permis à notre pays d’enregistrer une production d’1,4 million de tonnes d’arachide.

Lire la suite